Interfeel – Antonin Atger

Interfeel – Antonin Atger
12,99 € Kindle – 496 pages

Et si le monde entier avait accès à vos émotions ?

Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Pour l’immense majorité des habitants de la planète, connaître les émotions de chacun est tout aussi naturel que téléphoner. Mais un événement tragique va se produire sous leurs yeux et bouleverser Nathan. Fasciné par Élizabeth, une ” sans-Réseau ” qui vit en marge de la société, il voit toutes ses certitudes vaciller. Ce que les deux adolescents découvriront pourrait bien changer le monde à jamais…

Un mot : passionnant

Dès les premières lignes, j’ai su… J’ai su que j’allais être absorbée, passionnée par cette dystopie qui est le tout premier roman d’Antonin Atger. Chapeau bas ! L’auteur nous embarque et nous décrit dans le moindre détail notre monde dans un futur proche. Le quotidien se veut tranquille, idyllique grâce à un nouveau réseau social : Interfeel. Connecté grâce à une petite oreillette dans l’oreille gauche, Interfeel est un réseau qui permet de ressentir et partager nos émotions sans aucune gêne. Pas de colère, pas d’angoisse, pas de mensonge… Rien que de l’amour et sans aucun débordement. Bizarre n’est-ce pas ? Nathan, est le personnage principal de ce roman ; un jeune adolescent qui ne voit pas où est le mal avec ce réseau puisqu’il est né avec ça. Un jour, en pleine classe, une catastrophe arrive : son professeur qu’il apprécie tant, saute de la fenêtre en accusant Interfeel de contrôler la société. Chose plus improbable : il ne ressent rien face à l’accident. Ça sera le début d’une multitude de questions que Nathan et son groupe d’amis vont se poser et vont devoir élucider pour retrouver… leur liberté.

Un sujet qui nous fait réfléchir…

Quelle écriture ! L’auteur joue avec notre patience et maîtrise parfaitement son univers. Les moindres détails du roman : fonctionnement d’Interfeel, la technologie dans notre quotidien, les “sans-réseaux” qui sont exclus de la société… sont travaillés à tel point que l’on pourrait très bien imaginer ce futur arriver dans quelques années (pauvre de nous!). Après tout, Facebook, Instagram… ce sont un peu la même chose qu’Interfeel. Nous y partageons notre vie, notre ressentie sans nous interroger sur leurs méfaits. Pourquoi pas une application sur nos sentiments ? Nathan, qui ne recule devant rien pour délivrer le monde d’Interfeel, n’aura aucun moment de repos. Les aventures s’enchaînent et nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière page.

Bref !

Le dernier chapitre nous laisse deviner qu’un second opus devrait voir le jour ! Tant mieux, une multitude de questions sont encore en suspens. Un premier roman réussi pour cet auteur, qui a imaginé un futur complexe et dangereux et qui nous fait également réfléchir sur la dangerosité d’être connectée sur tous les réseaux que nous utilisons chaque jour.

Leave a Reply

Abonne-toi !

Tu aimes ce blog ?

Abonne toi en créant un compte dès maintenant pour recevoir par mail les nouveaux articles dès qu'ils sont en ligne, les nouveautés, interviews d'auteurs...

Sophie

Abonne toi !

Merci pour ton inscription :)