Lèche-vitrines – Sarah-Maude Beauchesne

DESCRIPTION

Editions Kennes
12.90 € – 253 pages

Billie tombera tête première amoureuse d’un cycliste prodige aux cheveux trop blonds. C’est un premier grand été pour son cœur d’adoles­cente: il va se briser, mais ça ne fera pas si mal. Il y aura des baisers dans une glissade d’eau, beaucoup de crème solaire, du baume à lèvres à saveur de Coca et des frites pleines de ketchup. Billie-Lou, c’est aussi et surtout un regard sur la séduction et la tentative de comprendre un garçon fascinant, mais un peu compliqué.

Un récit lumineux, naïf, souvent drôle, mais parfois doux-amer. Parce qu’à dix-sept ans, aimer un garçon, c’est le plus beau des drames.

mon avis

Lecture commune avec Caroline ! Sa chronique ici 🙂

C’est un beau petit roman venu tout droit de Montréal que je vous présente aujourd’hui. Et qui dit Montréal, dit – lecture parfois déroutante avec leur drôle façon de parler.

En plus d’être une histoire d’amour douce et attendrissante, c’est la couverture originale et graphique (défaut professionnel, je m’en excuse!) qui m’a convaincu de le lire…

On suit les états d’âme de la jeune Billie-Lou âgée de 17 ans, qui vient vivre à Montréal pour rejoindre sa sœur, sa mère et ses deux meilleures amies. Autant dire que son moral est dans les chaussettes. Elle a laissé son père et son dernier- premier- amour loin derrière elle. Pas facile pour elle, d’oublier Pierre, avec qui son cœur tambourinait fort lorsqu’elle le voyait et pour qui elle a tout donné. Il est parti en Australie et il ne donne plus de nouvelle. Billie se contente de regarder ses photos sur Facebook…

L’amour est tout nouveau pour elle, et espère trouver son nouveau coup de foudre à chaque coin de rue. Je trouve ce personnage tellement innocent et naif que je me suis tout de suite identifiée à elle lorsque j’étais ado. Billie aime faire du “lèche vitrine d’amour fou” dans les rues. Elle observe les passants masculins et s’imagine faire sa vie avec lui, ainsi de suite…

C’est l’âge où on ne se sent plus ado mais pas tout à fait adulte. L’âge critique !! Elle veut plaire, en fait un peu trop parfois et recule dès que les choses deviennent sérieuses. Le visage de Pierre ne s’efface pas de sa mémoire et empêche Billie d’avancer.

Le fait que le livre soit Canadien, m’a carrément fait voyager. Je vous disais au début que c’était déroutant parfois. Et bien, oui ! Même beaucoup. Je savais qu’il y aurait des différences mais pas autant! Le début de la lecture a été plutôt dur, pas facile de s’immerger dans l’histoire. Mais au fur et à mesure j’ai trouvé que ça donnait un certain charme.

Quelques exemples:
– Foufounes (canadiens)/ Fesses (Français)
– Gougounes/ Tong
– Cégep/Collège
– Cruiser/Draguer

C’est une histoire qui se lit vite, certes très simple et pour un jeune public, mais j’ai trouvé “Lèche-vitrine” très poétique avec un univers différent. Ça m’a rappelé mon adolescence et toutes les incertitudes que l’on peut avoir à 17 ans.

Foncez !!

groupe-facebook

page-facebook

15 Comments

  1. lheuredelire

    12 juillet 2016 at 22 h 34 min

    Contente que tu aies aimé !
    Les gougounes et les foufounes ça m’avait fait rire ahah :p

    1. Sophie

      12 juillet 2016 at 23 h 18 min

      Idem ahah ! Je ne m’y attendais pas

  2. Hamisoitil

    12 juillet 2016 at 22 h 02 min

    Je commence à lire des petits livres qui sort tout droit de Montréal et c’est sympa !
    Le langage est parfois spécial mais dans l’ensemble j’aime bien le style. Très proche du notre !!

    1. Sophie

      12 juillet 2016 at 23 h 18 min

      Oui tu as raison 🙂 Je pense en lire d’autres moi aussi !

  3. Steph*

    12 juillet 2016 at 7 h 16 min

    Il a l’air frais et très doux ce livre. Et j’aime bien le dépaysement que provoque le vocabulaire canadien ^_^

  4. Caroline

    11 juillet 2016 at 21 h 01 min

    Belle chronique par contre c’est pas la photo de la couverture du tome 1? Bonne soirée ! 🙂

    1. Sophie

      12 juillet 2016 at 14 h 58 min

      Si si 🙂 Vu que je chronique le tome 1… lol

  5. Melly's Book

    11 juillet 2016 at 20 h 26 min

    Je crois que c’est un livre qui pourrait me plaire. Merci pour la découverte !

    1. Sophie

      12 juillet 2016 at 14 h 58 min

      Ravie de l’entendre 🙂

  6. Vampilou

    11 juillet 2016 at 20 h 08 min

    Je suis totalement fan de leur accent et de leur petits mots bien à eux, alors je note !

    1. Sophie

      12 juillet 2016 at 14 h 58 min

      Ravie alors 🙂 J’éspère qu’il te plaira

  7. Kerry Legres

    11 juillet 2016 at 13 h 06 min

    Ça a l’air mignon, moi j’aime bien leur manière de parler ! ^^

    1. Sophie

      12 juillet 2016 at 14 h 58 min

      Il te plaira beaucoup alors 🙂

  8. BettieRose books

    11 juillet 2016 at 11 h 51 min

    Roh du dépaysant comme ça, ça me dit bien !

Leave a Reply

Abonne-toi !

Tu aimes ce blog ?

Abonne toi en créant un compte dès maintenant pour recevoir par mail les nouveaux articles dès qu'ils sont en ligne, les nouveautés, interviews d'auteurs...

Sophie

Abonne toi !

Merci pour ton inscription :)